Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 16:37

               
                Historique de l'Abbaye

  L
’abbaye de Saint Benoît-du-Lac, fondée en 1912, compte une cinquantaine de moines qui vivent selon la règle monastique rédigée par saint Benoît, d’où leur nom de «Bénédictins». Retirés du monde, ils cherchent Dieu dans l’office liturgique, dans l’oraison nourrie par la méditation de l’Écriture et dans le travail quotidien, en communauté et sous la direction paternelle d’un abbé.
 

Les Origines

 

 
    En 1901, une loi civile anticléricale force les bénédictins de France à l’exil. Les moines de Saint-Wandrille, ayant trouvé un refuge précaire en Belgique, songent à s’établir au Canada. En 1912, le Père Dom Paul Vannier y est donc envoyé avec mission de préparer une place à la communauté. Avec l’approbation de l’évêque de Sherbrooke, il se porte acquéreur d’une ferme aux abords du lac Memphrémagog.

  Quelques postulants se présentent, et cinq moines français sont envoyés en renfort peu de temps avant la guerre, durant laquelle la petite communauté de Saint-Benoît-du-Lac reste isolée de son abbaye fondatrice. Le 30 novembre 1914, le Père Vannier se noie dans le lac, alors qu’il se rend à Magog en embarcation à moteur. La situation devient critique pour la jeune fondation et, à la fin de la guerre, l’abbaye-mère décide de mettre fin à l’expérience. Mais, pour demander le maintien de la fondation, Saint-Benoît-du-Lac envoie deux religieux en Europe qui, finalement, rentrent au pays avec une réponse favorable. La communauté de Saint-Wandrille, ayant pu quitter la Belgique et regagner la France, ne viendra jamais s’établir au Canada.

  En 1935, la fondation de Saint-Benoît-du-Lac est élevée au rang de prieuré conventuel, c’est-à-dire de maison autonome. Puis, en 1938, on décide de construire un monastère. Dom Paul Bellot, moine de l’abbaye de Solesmes et architecte réputé, accepte l’invitation de tracer les plans du nouvel édifice. Les bâtiments sont bénits le 11 juillet 1941.

  En 1944, Dom Georges Mercure est élu prieur, et devient le premier supérieur canadien.
 
 Le chant liturgique bénéficie de sa sollicitude; il s’occupe également des études et de l’affermissement de l’esprit monastique.


                      Des débuts difficiles 
  
 L
e 23 septembre 1952, le monastère est érigé en abbaye, et le Très Révérend Père Dom Odule Sylvain devient le premier abbé de Saint-Benoît-du-Lac.

  C’est durant son abbatiat de plus de 30 ans que sont construits, avec l’aide financière de nombreux amis laïcs, l’hôtellerie, le clocher et la crypte de l’église abbatiale. Les plans sont réalisés par Dom Claude-Marie Côté, moine architecte et disciple de Dom Bellot.

  Suivant la démission de Dom Sylvain pour des raisons de santé, le Très Révérend Père Dom Jacques Garneau est élu, le 13 juin 1983, deuxième abbé de Saint-Benoît-du-Lac. C’est sous son abbatiat que commencent, en 1990, les travaux de construction de l’église abbatiale, selon les plans de M. Dan Hanganu.

  Le 4 décembre 1994, jour du 82ème anniversaire de la fondation du monastère, la communauté entrait enfin dans cette nouvelle église pour en célébrer la Dédicace.

  Suite à la démission du Très Révérend Père Dom Jacques Garneau, un troisième abbé le R.P. Dom André Laberge né le 23 août 1940, profès le 27 mai 1962, prêtre le 19 juillet 1969 est élu Abbé le 20 mai 2006.


 

          Les années de maturité
  Disparue de France depuis la Révolution, la vie bénédictine y refleurit en 1833 par les soins de Dom Prosper Guéranger. Homme doué d’une foi profonde et d’un sens aigu des besoins de l’Église, il entreprend, avec le secours de Dieu, la restauration de la vie monastique dans l’ancien prieuré Saint-Pierre de Solesmes. Ayant regroupé de nombreux disciples, il peut, dès 1853, redonner vie à l’antique abbaye de Ligugé qui, à son tour, restaure l’abbaye de Saint-Wandrille en Normandie dont est issue l’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac.

Partager cet article

Repost 0
Published by Oblat_sbl@hotmail.com - dans Sélecteur Principal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Oblature de l'Abbaye de Saint Benoît-du-Lac
  • Oblature de l'Abbaye de Saint Benoît-du-Lac
  • : Définir l'oblature bénédictine. celle-ci désigne le regroupement d'un groupe d'oblats et oblates à un monastère particulier. C'est ainsi que l'on parle de l'oblature de Saint-Benoît-du-Lac.
  • Contact

Rechercher