Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 17:28

 

 

 

 

      Extraits  de la Revue

 l'Ami de Saint-Benoît-du-Lac 

 

 

   

 Lpriorité de lcoute

 

«Dieu lui-même nous le demand

 

Texte publié dans la revue "L'Amis de Saint-Benoît-du-Lac".
Hiver 2006-No107  
 

   

 

 

 «Écoute,ô mon fils, l'enseignement du maître, et incline l'oreille de ton coeur; reçoit volontiers les conseils d'un père qui t'aime, et mets-les en pratique [...]» «Écoute» est le premier mot de la Règle de saint Benoît (écrite entre 530-560), Benoît ne centre pas d'abord l'expérience spirituelle sur l'écoute de soi, comme le font plusieurs auteurs d'aujourd'hui, mais sur l'écoute d'un Dieu qui me parle. Que dit Benoît et que penser de cette priorité de l'écoute de l'Autre dans la vie spirituelle? 

 

 

 Que nous dit Benoît 

 
 Benoît ne formule pas un souhait, mais un ordre, un commandement à quelqu'un qui a déjà fait le pas de s'engager dans le monastère comme école du service du Seigneur (Prol 45), D'où l'usage de l'impératif.

 Cette écoute ne se limite pas à la compréhension intellectuelle, ni aux simples émotions, mais à l'engagement de toute la personne, ce qu'indique clairement Benoît:«incline l'oreille de ton coeur».

 Qui faut-il écouter? Il est mention du «fils» et d'un disciple ou d'un apprenant, ce qui renvoie à un Père et à un «maître». Qui est ce Père-Maître? Il ne s'agit pas de Dieu le Père, mais du Fils, de Jésus-Christ, conformément à la christologie antique qui voyait dans le Christ un Père.

 Enfin, il nous faut accueillir librement (libenter) les conseils et les mettre en pratique avec efficacité. La qualité de notre réponse à l'appel de Dieu dépend de la qualité de notre écoute. 

 
 Pourquoi la priorité de lcout
 

 Parmi les raisons qui peuvent justifier la priorité de l'écoute, nous en retenons trois: Dieu lui-même nous le demande; ne pouvant pas voir Dieu, nous ne pouvons que l'écouter et l'écoute constitue la voie la plus efficace, la plus facile et la plus agréable.

 
 Dieu nous demande de l'écouter  
 
 Benoît puise dans l'Ancien Testament, en particulier dans la littérature sapientielle (surtout les Proverbes 1:8,4:1, 10,20, 6:20). Ainsi «Écoute-moi, mon fils, accueille mes paroles, et tu vivras pendant beaucoup d'années» Pr.4,10). Il reprend le commandement clé pour tout juif, le fameux Shema Israel : «Écoute Israël : Yahvé notre Dieu est le seul Yahvé (6:4).Tout découle de la Parole. Dans le premier récit de la création, Dieu dit et il fait. Il dicte à Moïse la loi. Dieu parle aussi par les prophètes. Jean commence son évangile en qualifiant Dieu de Verbe (Logos) : « Le Verbe s'est fait chair ».
 
 Un Dieu qu'on ne peut pas voir 
 

 La spiritualité juive refuse de nommer Dieu et de le représenter.Dieu est toujours par delà la représentation, l'image, que j'en fais. Pourquoi cette interdiction? Il nous faut éviter de ramener Dieu à soi et de passer à côté de lui : ce qui est l'idôlatrie. D'ailleurs le Dieu d'Israël ne dévoile jamais son visage. La vision de Dieu ne sera accordée qu'en sa présence à la fin des temps.

 Dieu a certes pris chair grâce au Christ qui constitue pour chacun de nous le modèle par excellence. Les Évangiles nous le présentent en action avec des attidudes (colère, pitié, tendresse, etc.) et des réponses apportées dans des situations concrètes. Mais qu'en est-il de ce visage? Il nous échappe comme en témoignent la diversité et l'incompatibilité entre les nombreux portraits que les artistes nous ont présentés de Jésus. Qui de Gibson ou de Pasolini ou de Zeffirelli a raison? Il y a surtout que Jésus se présente comme la Voie, le Chemin, vers un autre que Lui : le Père. Donc, il nous faut aller en passant par Jésus par delà Jésus vers le Père.

 Ainsi le chrétien n'est pas à l'abri de l'idolâtrie. Il lui faut se tenir à l'écoute, maintenir une ouverture, consentir à accueillir une autre expérience de Dieu qui est le Tout-Autre. Le processus est le même que dans nos rapports avec les personnes que nous aimons: nous nous devons d'éviter de les enfermer dans une image et d'être toujours à l'écoute de ce qu'ils peuvent nous dire d'eux par delà les mots et les gestes. 

 
                                                 Lcoute :
   une voie efficace, plus facile et plus agréable
 
 

 L'écoute est la condition première de toute vie chrétienne. Il ne peut y avoir de primauté de l'Amour si je n'ai pas d'abord entendu cet amour dans mon coeur. L'écoute - qui suppose le silence - crée l'espace qui rend possible l'action de l'Eprit du Seigneur en moi et permet de saisir la volonté du Père.

 Saint Benoît a fait de l'écoute à clé de toute sa Règle.  L'écoute débouche ainsi sur l'obéissance. Le mot latin obedire (prêter l'oreille), obaudire ou ausculaire. Le silence, la simplicité et l'équilibre sont des moyens pour favoriser l'écoute. Enfin l'hospitalité est accueil de l'hôte qui est le Christ.

 Quand Yahvé ordonne d'écouter, il accompagne ce commandement d'une promesse d'efficacité et de bonheur : « ce qui t'apportera bonheur et fécondité, dans un pays où ruissellent le lait et le miel, comme te l'a promis le Seigneur, le Dieu de tes pères».(Dt 6:3). Donc l'écoute, en nous évitant de passer à côté de Dieu et en lui laissant la gouverne, est  la voie la plus efficace pour entrer déjà en ce monde dans le Royaume de Dieu. Enfin l'écoute rend agréable notre cheminement comme apprenant à l'école du service du Seigneur parce que cette Parole est une parole amoureuse. Elle est celle d'un Père qui nous aime dans nos fragilités.   

 
 Une Application : La Lectio Divin
 

 La priorité de l'écoute dans la spiralité bénédictine trouve sa plus belle expression dans la lectio divina qui constitue un des plus beaux trésors de la spiritualité bénédictine qui met l'accent sur le premier moment de la lectio, «la lecture», qui conditionne les autres étapes qui sont : méditation, prière et contemplation.

 La tentation est toujours forte de me projeter rapidement dans la Parole de Dieu. De petits trucs peuvent nous aider à bien ouvrir nos volets, à bien nous laisser saisir par Dieu. Certains utilisent deux traductions d'une même péricope de la Bible. D'autres recourent à un commentaire du texte biblique choisi. H.Nouwen suggère de lire le texte avant de se coucher et de reprendre ce texte le lendemain matin; ce qui favorise la pénétration de la Parole dans les couches profondes de la personne. La lectio divina partagée porte mon attention sur d'autres aspects de la Parole. Il convient de suivre une séquence (missel, évangile, etc.) et d'éviter ainsi de choisir la lecture en fonction de mon humeur ou de ce que je veux entendre de Dieu. Enfin l'accompagnement spirituel favorise une grande ouverture.




 
    La stabilité Bénédictine

  Texte publié dans la revue "L'Amis de Saint-Benoît-du-Lac".
Été 2005-No106
 

 

 

 Trouver un gyroscope dans un monde fo
 

 Stabilité, Obéisssance et Conversion des Moeurs.

 

  Voilà les trois engagements d'un bénédictin qui, dans les temps que nous vivons, constituent un défi.

  Pour un laïc, comment trouver la stabilité face à un monde qui nous semble de plus en plus chaotique? En ouvrant la télé, nous sommes confrontés à une société qui semble avoir perdu le nord. Que pouvons apprendre de la spiritualité bénédictine pour nous aider; nous laïcs engagés dans le monde, à trouver une espèce de gyroscope dans le but de stabiliser notre vie et de lui apporter une mesure de sérénité?

  Comment la Règle de saint Benoît peut-elle nous amener à mieux réagir face à des évènements comme celui du 11 septembre 2001 ou le tsunami plus récent? Comment mettre de l'ordre dans une vie qui semble dirigée par des forces hors de notre contrôle?

 

 Une lampe qui ne s'éteint jamai

 

  Saint Benoît de Nursie est né il y a environ 1500 ans. L'ordre, qui porte son nom, compte parmi les plus anciens dans l'Église. En y réfléchissant, les évènements de ces 1500 ans font pâlir un peu l'attentat du 11 septembre et le tsunami. en fait, cette période a connu des épidémies, des guerres, des persécutions et des perturbations qui ont tué des millions d'innocents. Et ça continue : Le Rwanda, le Soudan, l'Irak. À chaque jour les médias nous présentent le spectacle presque apocalyptique d'un monde clairement en détresse. Mettons-nous à l'écoute de saint Benoît, ce maître de sagesse.

 

 Stabilité : du cloître à la rue..

 

  Nous ne pouvons pas tous devenir moine pour trouver la stabilité. Nous devons à Dieu de vivre, du mieux que nous pouvons, notre état de vie comme parents, comme travailleurs, et tout simplement comme témoins de notre foi par l'application quotidienne de la volonté de Dieu dans nos vies. Mais nous pouvons tous faire appel au moine intérieur qui vit caché en chacun de nous!

  Tout comme les moines veillent sur la lampe qui éclaire nos ténèbres, nous aussi nous pouvons participer à cette vigile avec nos frères cloîtrés afin de rassurer ceux qui cherchent et afin que Dieu les aime et les mènent vers la vie éternelle. Pour le laïc engagé, il s'agit en premier temps de se ressourcer avec la Règle afin d'y retrouver les balises nécessaires pour créer son propre «cloître intérieur».

 

             Stabilité :
     un gyroscoppour un monde turbulan

 

  Tout d'abord, définissons la «stabilité». Est-ce que la stabilité veut dire ne jamais sortir de chez soi, ne jamais assepter qu'on perturbe notre petit train-train quotidien? Ne jamais accepter des défis? Certes non! Nous ne porrions jamais vivre de cette façon notre vocation de chrétien engagé.

  Le pilote qui navigue un avion à l'aveugle dans une tempête dépend d'instruments gyroscopiques pour maintenir la stabilité de son appareil. De même, le chrétien engagé doit s'équiper d'un gyroscope lui permettant de traverser les tempêtes inévitables de la vie. Cela implique un consentement face à des situations inévitables, et encore plus, une très grande soumission à la volonté de Dieu, car dans cette obéissance se trouve la clef de la vraie liberté.

  Lorsque nous adoptons une attitude calme face aux situations angoissantes, nous devenons source de stabilité pour les autres, nous devenons leur gyrophare dans la mer houleuse. Mais pour y arriver, pour nourrir un comportement calme face au chaos, l'équilibre dans notre vie est essentiel. 

 
 Lquilibre : notre gyroscope dans la tempête   
 

 

  Pourquoi aujourd'hui tant de gens ont-ils besoin d'aide psychologique, voire de médicaments pour altérer leur humeur et pouvoir passer à travers leur journée? Le manque d'équilibre contribue pour une bonne part à leur souffrance.

  Bien appuyé sur une fondation équilibrée, il nous devient plus facile de traverser les perturbations inévitables. Notre gyroscope nous ramène alors à l'équilibre. Sans une vie équilibrée, nous sommes déportés d'une crise à une autre et, à la limite, nous perdons le contrôle. Une vie quotidienne encadrée dans de bonnes habitudes fournit de solides points de repère qui aident à mettre le cap chaque fois que notre vie est déstabilisée.

 

  Quels sont les éléments essentiels de l'équilibre? En voici quelques exemples :

1) Une alimentation saine avec des repas équilibrés aux heures convenables et au moins un repas par jour pris en famille pour les personnes qui vivent en famille.

2) Suffisamment de repos et d'exercice pour ressourcer le corps.

3) Répartition du temps dans la journée et dans la semaine entre les activités professionnelles, spirituelles, familiales et récréatives.

4) Une journée balisée par la prière.

5) Participation au minumum à la messe dominicale hebdomadaire.

6) Soumission à la volonté de Dieu et aux circonstances du moment lorsque les évènements sont hors de notre contrôle.

  Dans sa Règle saint Benoît revient souvent sur le thème de l'équilibre. Certains éléments ci-hauts mentionnés s'y retrouvent. Ils sont certes adaptés à la vie contemplative mais ils sont tout aussi applicables à la vie dans le monde.

  Dans la vie, bien sûr des évènements perturberont l'équilibre : la nécessité de faire des heures supplémentaires au boulot, une crise familiale ou encore un des grands évènements de la vie (mariage, décès, achat d'une maison, etc.) Par contre ayant développé des habitudes saines, notre corps et notre moral seront plus en mesure d'abosorber ces coups tout comme un corps en santé guérit mieux qu'un corps négligé ou abusé. De plus, le corps et l'âme chercheront à retrouver l'équilibre habituel, cela consciemment ou inconsciemment.

  La personne en déséquilibre gère plus difficilement les grandes perturbations. Souvent les crises s'enchaînent pour culminer dans une toxicomanie ou dans une dépendance médicamenteuse, quand ce n'est pas dans la dépression. La réalité du «burnout» est beaucoup trop commune de nos jours.

  La personne équilibrée réalise que la crise est passagère. Elle s'ajuste et retourne rapidement à son équilibre habituel une fois que la tempête est calmée. La personne en déséquilibre ne peut retourner à un état d'équilibe dont elle n'a jamais fait l'expérience. La personne équilibrée avec une vie centrée sur le Christ se nourrit de l'espérance qui lui donne le courage pour surmonter les défis. Sans l'espérance notre calendrier des saints serait très dépouillé car elle a animé chacun des saints qui ne sont connus que de Dieu.

  La Règle de saint Benoît est un riche trésor de méthodes pratiques pour se rapprocher de Dieu et pour goûter déjà ici dans notre vie l'union mystique avec Lui qui nous attend à la fin des temps. Benoît nous propose des mesures concrètes dans une section sur les instruments des bonnes oeuvres. Il nous propose aussi des règles de bonne conduite pour la vie en communauté, règles qui peuvent être adaptées, assez bien à la vie familiale et à notre vie professionnelle.

 
 Prier sans cess
 

  Du point de vue de la vie contemplative, nous avons bien sûr la prière, sans laquelle il est absolument impossible de se ressourcer spirituellement. L'Office divin ou la liturgie des heures à l'avantage de bien baliser notre quotidien avec des prières ajustées aux grands pôles de la journée. Cette prière facilite la transition entre chaque phase de la journée, laissant les problèmes du bureau au bureau, les problèmes domestiques à la maison, et permettant de faire le point sur notre journée avant le sommeil. 

  Mais peu importe la forme de prière que nous adoptons, c'est l'asquisition de bonnes habitudes, et non la formule magique, qui nous consuit vers la stabilité. Acquérir une stabilité par l'équilibre, par contre, doit nécessairement passer par la prière continue. Il faut que chaque jour une partie de la journée soit mise de côté pour écouter Dieu et dialoguer avec Lui et pour que chaque tâche de notre journée devienne une offrande à Dieu. Ces moments privilégiés avec Dieu nous ressourcent, même dans nos pires moments. 

 
 La vigile de l'espoi
 

  Mère Térèsa, qui oeuvrait avec des gens parmi les plus démunis du monde, disait que sans sans la prière, elle n'aurait pas été en mesure de faire face à la misère devant elle jour après jour. La Règle nous fait voir que le coeur de la stabilité est une vie centrée sur le Christ, source de tous nos espoirs. En priant sans cesse, comme nous y invite saint Benoît, nous participons à la grande Vigile de l'espoir qui nous permet de bâtir une fondatin de stabilité, en commençant par nous-mêmes et nos familles.

Priez! Espérez! Vivez!

 

  Michel Gammon, Oblat bénédictin 

 
     Ces textes sont tirés de la revue :

 "L'Ami de Saint-Benoît-du-Lac"

 Pour recevoir cette revue, devenez membre des 
Amis de saint Benoît, visitez le site :

 http://www.amis-st-benoit.qc.ca/amis.html

 Cette revue se fait l'écho des activités de l'association et veut contribuer au ressourcement spirituel des Amis par la publication de conférences et d'écrits variés.


                               Suite
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oblat_sbl@hotmail.com - dans Sélecteur Abbayes-Abbeys
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Oblature de l'Abbaye de Saint Benoît-du-Lac
  • Oblature de l'Abbaye de Saint Benoît-du-Lac
  • : Définir l'oblature bénédictine. celle-ci désigne le regroupement d'un groupe d'oblats et oblates à un monastère particulier. C'est ainsi que l'on parle de l'oblature de Saint-Benoît-du-Lac.
  • Contact

Rechercher